Comme je l'avais signalé dans mon précédent article, j'ai eu deux rendez-vous à l'hôpital hier dans la journée, un le matin, et un l'après-midi.

Le rdv du matin s'est bien passé, il s'agissait de faire des audiogrammes, sans appareils, puis avec celui de droite, celui de gauche et enfin les deux appareils. Comment cela se déroule? Avec un casque sur les oreilles, je dois lever le doigts dès que j'entends un "bip" ou alors répéter une série de mots (beaucoup plus dur). La courbe, sans aides auditives, reste toujours très faible, et me catégorise en tant que "surdité profonde". Les résultats avec un ou deux appareils, semblent très satisfaisants : les appareils sont donc d'une grande aide.

Le rdv de l'après-midi consistait en un bilan orthophonique, très éprouvant physiquement. Le premier exercice s'est déroulé sans mes appareils. Il me fallait répéter des mots, et ensuite des phrases en lisant sur les lèvres. Comme vous le savez, je suis une perfectionniste, et donc j'ai donné le meilleur de moi-même, pour atteindre près de 100% de bonnes réponses sans entendre aucun son, et uniquement en suivant des lèvres bouger. Surprenant n'est-ce pas?

Pour le deuxième exercice l'orhtophoniste m'a demandé de remettre mes appareils, ensuite elle s'est cachée ses lèvres à l'aide d'un classeur, et je devais répéter d'abord des mots, puis ensuite des phrases. Très très dur, cela demande une concentration maximale... Mais comme je suis une battante, je me suis accrochée, et j'ai réussi le test haut la main (68% uniquement Oreille Droite, 92% uniquement Oreille Gauche, et 96% avec les deux appareils).

Simplement, tous ces efforts ont porté en ma défaveur... Les professionnels (orthophoniste + un Professeur) ont jugé que j'avais une excellente "intelligibilité". Certes, depuis toute petite, j'ai appris à me débrouiller. Ils m'ont alors dit, qu'"ils n'étaient pas certain de pouvoir m'apporter mieux avec l'implant". Quand ils m'ont demandé ma motivation première, à laquelle j'ai répondu "pourvoir suivre une conversation de groupe", ils m'ont interrompue d'un ton froid, "alors je vous arrête mademoiselle, l'implant ne fait pas non plus des miracles!". Et la séance a été conclue en me disant mot pour mot "théoriquement, au vu de votre intelligibilité, on ne devrait pas vous opérer, on n'est pas sûr de pouvor faire mieux, pratiquement, peut-être que ce sera mieux pour vous".

Voilà en détail ma journée d'hier, comment être confiante après avoir entendu tout ça?? Comment est-ce possible que des personnes du même service aient des avis autant contrastés?? Aurait-il fallu "tricher" aux tests? Et si cette opération était finalement une erreur?? D'autres personnes, ayant pourtant une meilleure courbe que moi, méritent-ils plus de se faire implanter? Beaucoup de questions dans ma tête, surtout que mentalement j'étais enfin prête, mais à moins de 10 jours de l'opération, et bien je ne sais vraiment plus quoi faire ni penser... Votre soutien et vos avis sont les bienvenus, même si je suis consciente que l'avis d'un professionnel n'est pas à négliger...