Voilà exactement 20 jours que je bénéficie d'un implant cochléaire. Quelles sont mes impressions, mes doutes ou mes remarques ? Comment se passe l'adaptation avec ce "nouvel ami" ? Quels sont les changements ?

La question que bon nombre de personnes me pose est la suivante : "est-ce que c'est mieux qu'avant?". Pour l'instant je ne connais pas la réponse... J'attends les prochains réglages avant de me prononcer... Mais comme je disais hier à une personne de ma famille "si c'était pire, je le dirais déjà, mais ce n'est pas pire, c'est différent".

Ce qui est sûr, c'est que je supporte l'implant. C'est-à-dire que je ne le sens pas : il ne me gène pas. Je n'ai aucune difficulté à trouver l'endroit où va s'aimanter l'antenne, j'ai déjà pris l'habitude! Petite anecdote, je ne le sens tellement pas que j'ai peur de le perdre... Je suis souvent entrain de vérifier avec ma main si l'implant est toujours sur mon oreille. Deux exemples : lorsque je suis en voiture, et que les fenêtres sont ouvertes... (l'hiver arrive me direz-vous, donc ça va aller de ce côté-là) ou encore, ce lundi, jour de grand vent, je ne faisais pas la fière dans la rue, et maudissait ce vent.

Au niveau des sons, grâce aux séances quotidiennes d'entraînement, je parviens à reconnaître des mots, sans lecture labiale, avec l'implant seul et dans un environnement calme. Depuis lundi, avec ma maman, nous nous sommes attachées à travailler des petites phrases simples (sujet-verbe-complément). Figurez-vous que le résultat est loin d'être décevant (80% de réussite)! Ces résultats font plaisir, et j'avance chaque jour un peu plus. Les prochains exercices vont être le téléphone (apprendre à téléphoner avec l'implant), et la localisation du bruit (reconnaître de quel bruit il s'agit et surtout s'il est près, loin, à droite, ou à gauche).

DSCN9653

Mes deux amis prennent la pause :)

La complémentarité entre la prothèse classique (appareil gauche) et l'implant à droite reste toujours à désirer. Seul le temps et la patience viendront à bout de ce problème, enfin je l'espère! Les conversations de groupe, même à deux ou trois personnes avec implant+prothèse me sont quasi-impossible. Un seul mot d'ordre? Lecture labiale, lecture labiale. Mais ça n'est pas aussi facile qu'il n'y parait... Il faut tout prendre en compte : environnement bruyant, lèvres cachées, mauvaise articulation ou débit de parole rapide.

Toutefois, à J+20, mon audioprothésiste de Valence est d'accord avec moi pour dire que que je semble avoir moins de difficultés que d'autres à accepter et supporter cet implant. Certes, j'entends de nouveaux sons, mais je ne suis pas noyée sous la nouveauté. Le troisième régalge, qui a lieu dans deux semaines, va encore affiner le programme de mon implant. Affaire à suivre ...

Si je suis encore loin d'être prête à me lancer dans le marché du travail, je ne reste pas passive pour autant. En tant que demandeur d'emploi je fais, non pas partie de Pôle Emploi, mais d'une association Cap Emploi, dont l'antenne du département se trouve à Tournon. Cap Emploi est spécialisé dans la formation et dans l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Nul n'est censé ignorer la loi qui oblige les entrprises de plus de 20 salariés à embaucher 6% de personnes handicapées parmi leur effectif. Or ce pallier des 6% est loin d'être atteint... De nombreuses entreprises ne respectent pas cette loi, et versent donc une somme importante chaque année à l'Agefiph (Association pour la GEstion des Fonds pour l'Insertion professionnelle des Personnes Handicapées). Bref tout ça pour dire, que si une entreprise ou une collectivité accepte de m'emabucher, elle touchera une prime de 900€ grâce au partenariat avec Cap Emploi.

CAP_20emploi

Durant toute la durée de ma rééducation je limite mes recherches sur le secteur d'Annonay et de ses alentours.  Mais pour plus tard, cela ne me dérange pas de m'éloigner un peu. Je pense pouvoir travailler (en temps partiel), à partir de décembre. Les deux séances d'orthophonie par semaine sont trop fatiguantes pour imaginer un temps plein dans les trois prochians mois... En attendant, je m'instruis, et révise les concours!

La suite au prochain épisode ;)