Lors de ma dernière séance de rééducation orthophonique, Elisabeth, mon orthophoniste, m'a montré la "fiche de liaison paramédicale du centre d'implantation cochléaire de l'hôpital Edouard Herriot". Il s'agit d'un compte rendu du dernier réglage en date.

Ce troisième réglage rapelez-vous, avait eu lieu, 1 mois après le branchement de mon implant, soit le 09/11/2010. Je vous fais part de quelques extraits de cette fiche.

"Perception vocale :

Liste de mots > IC seul : 78 %, IC+LL : 98%, IC+PA : 90%

Phrases complètes > IC seul : 83%, IC+LL : 100%, IC+PA : 99%

(pour ceux qui n'auraient pas compris, IC = Implant Cochléaire, LL = Lecture Labiale, PA = Prothèse Auditive)

Commentaires:

Les scores de perception sont excellents pour un J 1 mois. Julie différencie maintenant de nombreux bruits, avec encore des difficultés pour leur localisation. Elle a aussi l'impression de moins entendre les sons aigus avec son IC + PA. Elle fait l'effort de porter son IC seul de façon régulière (le matin souvent, lors des RO). Elle n'a eu qu'un seul vertige depuis le dernier bilan (en soirée), nous lui avons conseillé de basculer sur un prgramme plus faible.

La RO (rééducation orthophonique) se poursuit à raison de 2 séances par semaine.

Audiogramme avec implant seul : seuils autour de 35 dB, score de 70% d'intelligibilité à 70 dB.

Aspect médical : les acouphènes sont moins perçus qu'avant l'implantation. Pas de problème de cicatrice, ni de tympan. Evolution très satisfaisante de la perception avec l'implant. "

Cette fiche est un document médical qui est transmis à toutes les personnes qui m'ont suivies depuis que je suis enfant : mon médecin ORL aux hôpitaux Sud de Lyon, mon audioprothésiste à Valence, ainsi que mon médecin traitant. Il s'agit d'un résumé court, mais exact de tous mes réglages.

Après lecture de cette fiche de lecture, il semble évident que l'équipe d'implantation cochléaire qui m'encadre est satisfaite de l'évolution de mon implant. Même si au quotidien cela ne se passe pas toujours aussi bien, de tels résultats font plaisir. On peut voir que mon cerveau "travaille" beaucoup : effectivement si vous regardez attentivement les scores obtenus dans le tableau ci-avant, vous vous rendrez compte que j'ai plus de facilité à comprendre une phrase complète plutôt qu'un mot seul. Pourquoi? Avec une phrase complète, je peux m'aider du contexte. Au final c'est plus long, mais plus facile pour moi qu'un mot isolé, dénué de sens. Cela s'appelle l'intelligibilité. 

Si dans mon dernier article, j'étais un peu "déçue", aujourd'hui il me semble que je ne regrette pas cette opération. Ma gamme de perception auditive s'est largement étendue, et je ne peux plus me passer de mon implant. Il s'intègre peu à peu dans ma vie.

Quant aux conversations de groupe, je pense qu'elles resteront la bête noire de toute ma vie avec ou sans Implant. Pour l'instant, je trouve que c'est plus désagréable avec l'Implant, car c'est très bruyant, et que je ne repère, ni n'identifie tous les bruits. Vous ne l'imaginez peut-être pas, mais quand il y a du monde, entre quelqu'un qui parle, quelqu'un qui rit, quelqu'un qui se mouche, quelqu'un qui éternue, quelqu'un qui arrive avec des talons, je ne sais plus quel bruit est quoi, et surtout d'où il vient. Le seul remède sera de laisser faire le temps ainsi qu'une volonté de fer. Mais il est vrai que j'appréhende beaucoup les fêtes de fin d'années... Nous verrons bien !

Comme je le disais dans mon dernier article, de bonnes pistes professionnelles sont entrain de se présenter à moi. J'ai même passé un entretien la semaine dernière, pour un remplacement de 6 mois en bibliothèque. Mais comme pour l'instant rien n'est sûr, je n'en dis pas plus ! Et actuellement, on m'a confié une petite mission, qui consiste à mettre à jour un ouvrage parut en 2008. Ce n'est pas compliqué, mais cela demande du temps et de la concentration. Je peux donc travailler de chez moi, ça me fait plaisir de ne plus rester inactive. :)

Mes prochains articles aborderont le thème du handicap au travail, comment je vais arriver à m'imposer tout en prenant en compte mes difficultés et mes faiblesses.

A bientôt !