Me revoilà sur ce blog après une longue absence...

Toutes mes excuses à ceux qui attendaient patiemment de mes nouvelles... Mais comment vous dire, si je ne mets plus d'article c'est parce que je n'ai plus trop le temps (oui oui c'est une excuse toute bête je sais!).

C'est que, depuis l'arrivée du printemps et des beaux jours, je me suis rendue compte de l'extrême efficacité de mon implant. Effectivement, c'est mon premier printemps "sonore", alors imaginez un peu ! Des oiseaux, en veux-tu, en voilà... des cui-cui, des petits cris par-ci, des petits cris par-là... Qui a dit que la campagne était paisible et silencieuse ??? Je prends l'habitude d'aller me balader seule, en compagnie de M. Implant (c'est-à-dire en enlevant mon appareil gauche), j'essaie de repérer les bruits, les gazouillis des oiseaux, oh oui je suis gâtée !

Mais voyez-vous, la semaine dernière, en me promenant, je me suis fait surprendre par un âne : tranquille dans mes pensées, j'entends soudain un bruit énorme. Vite, je me mets à droite, ce doit être une voiture ou un tracteur. Je me retourne, pas de voiture, pas de tracteur, pas de danger. Mais alors quel est ce bruit fort et bizarre ?? Et là je me rends compte, qu'il provient des ânes. Et oui, je ne l'avais pas identifié du premier coup... Mais passée la peur du début, je me suis attachée à enregistrer ce nouveau son de l'âne. Bien sûr que j'avais déjà entendu des ânes braire avant mon opération, mais alors je vous assure, qu'ils ne produisaient pas du tout le même son !

Des anecdotes comme celle-ci, je pourrais vous en raconter par dizaine... J'ai compris que j'avais choisi la meilleure période de l'année pour me faire implanter : à l'automne. Ainsi, passent les premiers réglages, les premiers mois d'adaptation, bien au chaud à la maison durant l'hiver. Et puis arrive le printemps, que l'on peut apprécier pleinement grâce à toutes les séances de rééducation, et toujours une volonté de fer.

La semaine dernière, je me suis rendue une nouvelle fois à l'hôpital, afin de procéder au réglage du 6ème mois. Et oui, déjà 6 mois que mon implant a été "mis en route". Je pense qu'il est entrain de devenir très ami avec mon cerveau: chaque jour je découvre de nouvelles fréquences dans les sons aigus. L'équipe médicale qui me suit a été très satisfaite de mes progrès, tant l'orthophoniste que l'audioprothésiste. Cela fait énormément plaisir d'avoir de tels retours, car je vois à quel point les efforts quotidiens et les deux séances d'orthophonie hebdomadaire finissent par payer...

Un petit bémol quand même, il y a deux semaines, je voulais faire la sieste tranquillement sur ma terrasse... Toute contente, je commence à me reposer... Mais alors tous les bruits extérieurs ont très vite eu raison de moi! Vous faites comment pour vous endormir avec tout ce bruit ?? Une chose est sure, j'apprécie retrouver mon silence le soir, sinon, pas possible de dormir !