Aujourd'hui a eu lieu ma deuxième séance de rééducation orthophonique durant 50 minutes.

Cette longue rééducation est un passage obligatoire, si l'on veut avoir des résultats avec l'implant. Cela demande beaucoup de concentration, et me fatigue beaucoup...

Comment se passe une séance? Il faut savoir que je travaille uniquement avec l'implant, mon appareil gauche est donc mis de côté.

  • Premier exercice : reconnaître des bruits de la vie quotidienne. Pas, bruit de l'eau, pages d'un journal qui se tournent, frapper des mains, des pieds, frapper à la porte, à la fenêtre, bruit des clés, bruit de crayons, etc. Bref tous ces petits bruits qui nous entourent et qu'il faut que j'identifie. J'ai réussi ce travail avec près de 80% de bonnes réponses.
  • Deuxième exercice : répéter une liste de 20 mots sans lecture labiale. Le résultat est médiocre, seuls deux ou trois mots sont reconnus. Ensuite, l'orhtophoniste me redit ces 20 mots avec l'aide de la lecture labiale. Tout va mieux! Je les reconnais tous. Enfin, elle répète cette liste une troisième fois, sans lecture labiale. Mais, même en connaissant les mots, j'ai fait encore de nombreuses erreurs.
  • Troisième exercice : répéter des passages d'un livre pour enfants sans lecture labiale. L'objectif est de parvenir à reconnaître quelques syllabes, quelques mots, voire quelques propositions. Dans un second temps, je bénéficie de la lecture labiale, et le sens de l'histoire apparait comme par miracle.
  • Quatrième et dernier exercice :   porter l'attention sur deux voyelles en particulier, le "O" et le "A". Sans lecture labiale, je devais reconnaître des mots simples, parfois simplement des syllabes. Le but était non pas de reconnaître le mot, mais de ne pas confondre, et identifier, le "O" et le "A". Et quand je devinais aussi le mot, c'était une réussite totale!

Voilà grosso modo le déroulement de la séance de ce matin. Une fois que les voyelles "o" et "a" seront intégrées, le travail continuera avec les autres voyelles, "u", "i". Ensuite, il faudra mettre l'accent sur les consonnes qui se confondent facilement. Bref, il y a du pain sur la planche, et un énorme travail à fournir ! Malgré, une forte motivation qui est nécessaire, voire indispensable, ces séances sont très fatiguantes... Une personne qui désire se faire implanter mais qui ne fait pas d'efforts et qui reste passive, ne peut pas espérer avoir un résultat avec l'implant...

Troisième réglage prévu pour le 9 Novembre, et d'ici là, deux séances d'orthophonie par semaine !